Gap Year

Le Gap Year

Le Gap Year est une ou plusieurs années d’interruption dans les études que prennent de plus en plus les étudiants. Très commune aux USA, elle est de plus en plus appréciée des français.

Pourquoi effectuer un Gap Year ?

Cette année de coupure permets aux étudiants de faire le point sur leurs projets d’avenir, de réfléchir et de voyager. Elle peut être intéressante pour les étudiants qui hésitent à se lancer dans un programme complet d’études à l’étranger afin de leur permettre de voyager dans le pays de destination qui les intéresse afin de voir si l’aclimatation est possible et afin de se préparer à la langue. Cette année reste néanmoins mal perçue surtout de la part des parents pour qui elle génère de nombreuses inquiétudes. L’image de cette année d’interruption évolue cependant au fil de temps dans les esprits des français qui y voient de plus en plus une façon de s’accomplir, et pas uniquement grâce à un diplôme, de prendre le temps de vivre et est une preuve d’autonomie chez ces jeunes.

Gap Year

Le Gap Year, un projet

Cette année d’interruption devrait néanmoins être planifiée et réfléchie afin que l’étudiant puisse en tirer pleinement profit. Le mieux est de construire un projet et de se fixer des objectifs concrets avec un calendrier précis. Ainsi certains font le choix de faire du sport, de partir à l’autre bout de la terre, de traverser un désert, de partir à la rencontre d’une autre culture, d’apprendre ou de progresser en langue. Ces profils sont ainsi de plus en plus appréciés des recruteurs de part la capacité d’organisation, d’autonomie et d’initiative de ces étudiants et car elle donne un ton différent lors des entretiens d’embauche.

Les problèmes de la Gap Year

Beaucoup perçoivent cette année comme une année sabbatique où les étudiants prolongent leur vacances aux frais des parents. Dans ce cas là, on ne peut pas considérer qu’il s’agit à proprement parler d’une Gap Year, laquelle a vocation de permettre aux étudiants de s’accomplir personnellement. Beaucoup font le choix aussi de voyager à leur frais, sur leurs économies.

Par ailleurs, la complexité du monde du travail actuel pousse aussi les étudiants à tenter de s’intégrer le plus rapidement possible.

Les conseils pour réussir son Gap Year

  • Planifier son projet à l’avance
  • Se fixer des objectifs concrets
  • Identifier vos faiblesses afin de pouvoir progresser sur ces points
  • En parler à vos parents
  • Si vous allez dans un pays étranger, pratiquez au maximum la langue

 

Partager : Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *