Indépendance de la Catalogne

Indépendance de la Catalogne

Plus d’une semaine après un référendum non officiel rejeté par Madrid, le président catalan a déclaré l’indépendance de la Catalogne, en précisant que celui ci ne prendrait pas effet immédiatement.

Une crise qui divise les espagnols et engage de nombreux enjeux, incluant l’éducation.

Quels sont les principaux événements actuels au sujet de l’indépendance de la Catalogne ?

Le premier octobre, le président de la Catalogne a organisé un référendum appelé 1-0 (car organisé le premier octobre) afin de permettre aux citoyens de voter pour ou contre l’indépendance de la Catalogne. Ce référendum a été organisé de façon unilatérale et est illégale face à la constitution Espagnole.

Seuls les indépendantistes auraient voté majoritairement et un score de 90% en faveur de l’indépendance a été obtenu.

Mardi 17 octobre, Carles Puigdemont a réalisé une déclaration jugée ambiguë, affirmant que la Catalogne sera indépendante mais pas immédiatement. M. Puigdemont a demandé alors à l’Union européenne qu’elle s’implique dans cette cause.

Pourquoi la Catalogne demande t-elle son indépendance?

La Catalogne regroupe 16% de la population et représente à elle seule 1/5 e (20%) du PIB espagnol. Il s’agit d’une province autonome qui possède son propre parlement, sa police, son gouvernement, l’Espagne étant un Etat fédéral formé de 17 communautés autonomes.

Le catalan et le castillan (espagnol) sont les langues officielles mais les enseignements sont souvent prodigués en catalan. La Catalogne ne gère en revanche pas la fiscalité, la défense et les relations internationales. La non maîtrise de ses impôts provoque un sentiment d’injustice dans cette région dynamique.

En 2010 la Cour constitutionnelle annule des articles du statut d’autonomie de la catalogne renforcé en 2006 notamment la notion de « nation catalane » qui avait été inscrite et interdit que le catalan ait une place plus importante que le castillan.

Par ailleurs, en 2012 la catalogne avait demandé de bénéficier de certains privilèges fiscaux (percevoir directement l’argent des contribuables pour gérer eux mêmes son utilisation) mais ce fut refusé par le gouvernement espagnol.

Ces enjeux, avant toute chose économiques, ont provoqués des tentions grandissante entre la Catalogne et le reste de l’Espagne.

Quelles seraient les conséquences pour la Catalogne?

Si la Catalogne devient indépendante serait-elle exclue de l’Union Européenne ?  L’ancien président de la Commission européenne Romano Prodi avait déclaré en 2004 qu’un Etat né d’une sécession au sein de l’Union Européenne ne serait pas automatiquement considéré comme faisant partie de cette Union, et la commission européenne soutient cette position, y compris la France. Afin qu’elle fasse partie de l’UE, il faudra obtenir un vote unanime du Conseil Européen.

Des incertitudes subsistent: La Catalogne pourra-t-elle survivre a une baisse économique engendrée par sa sortie de l’Espagne? Quelles conséquences pour la reconnaissance des études supérieures catalanes?

Tout  comme pour le Brexit, la sortie de l’UE  ne signifie pas la sortie automatique des Accords de Bologne qui permet la reconnaissance du diplôme dans tous les pays signataires, pays majoritairement européens mais comprenant également la Suisse et la Norvège.  Il est ainsi encore trop tôt pour pouvoir répondre à cette question, mais nous vous tiendrons informés de la suite des événements.

Partager : Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *