Études à l’étranger : accords de Bologne

Etudier à l’étranger: l’utilité des accords de Bologne

 

Les accords de Bologne, pourquoi?

Face au constat que la mobilité des étudiants au sein de l’Union Européenne et de l’Europe est difficile, les ministres de l’éducation de plusieurs pays se sont réunis afin de trouver une solution.

Par ailleurs, les pays d’Europe s’avéraient peu attractifs pour les étudiants non européens à cause du manque de mobilité attaché à chaque diplôme et université.Accords de Bologne

Enfin, car un nombre important d’abandon, des études trop longue et un système en général déficitaire sont relevés, il est décidé de créer un espace européen de l’enseignement supérieur, permettant de résoudre tout ces problèmes.

 

Les accords de Bologne, en quoi consistent-ils?

Initiés en 1998 et ratifiés le 19 juin 1999 à Bologne (Italie), le processus ou accords de Bologne, furent signés au total par 45 pays pays européens et permettent aux étudiants de chaque pays signataire de pouvoir suivre ou poursuivre des études à l’étranger.

En effet, ils ont permis l’homogénéisation du système d’études universitaire via le système BMD:

  • Bachelor degree en 3 ou 4 ans (Licence en français);
  • Master en 1 ou 2 ans;
  •  Doctorat.

 

De plus, les ECTs (European Credit Transfer) permettent de quantifier le volume et la demande de travail d’une matière.

Par conséquent, 1 ECT doit être équivalent au même volume horaire dans tous les pays et cursus, c’est-à-dire 25 à 30h.

C’est donc bien sur la quantité de travail que les ECTs permettent une comparaison, et non la qualité.

Ainsi, un semestre vaut 30 ECTs, une année de cours 60 ECTs et une licence de 4 ans équivaut à 240 ECTs.

Enfin, les cursus sont organisés en semestre et non en trimestre, et les matières en UE (Unités d’Enseignement).

 

Les accords de Bologne, quels avantages?

Les étudiants européens bénéficient à présent de nombreux avantages grâce à ce processus.

En effet, ils peuvent à présent:

  • facilité la reconnaissance de leurs diplômes dans les pays signataires des accords;
  • entamer des études dans un pays et les terminer dans un autre grâce à un système d’équivalence;
  • être employé dans un pays différent de celui où ils ont suivi leurs études.
  • changer d’université plus facilement d’un pays à l’autre

 

Enfin, vous pouvez trouver ici la liste des pays ayant ratifié les accords de Bologne.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter gratuitement ici et nous écrire sur info@studentsmobility.com

 

Vivez vos études autrement

 

Sources:

 https://www.hesge.ch/heg/etudier-heg/documents-reference/accords-bologne

http://www.studyrama.ch/spip.php?article194

http://www.mesr.public.lu/enssup/dossiers/bologne/

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=URISERV%3Ac11088

 

Partager : Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *